Blog - inspirations-deco
1815
blog,cookies-not-set,qode-social-login-1.0,ajax_fade,page_not_loaded,,select-theme-ver-4.1,wpb-js-composer js-comp-ver-5.2,vc_responsive

Une pièce de vie au naturel

Mission du chantier : re-cloisonner une pièce de vie trop ouverte.

Bref état des lieux : en effet, cette pièce de vie d’un volume d’environ 60 m2 comportait diverses parties : entrée, circulations, salon, salle à manger, accès à l’étage, au sous-sol, au cellier et aux toilettes. De ce fait, la pièce manquait considérablement d’intimité et de délimitations visuelles des espaces.

Lire l’article

1

Le refuge des 3 petits garçons

Mission du chantier : pouvoir accueillir dans cette chambre les 3 petits fils d’une cliente.

Bref état des lieux : cette chambre de petite taille, vient d’être partiellement rénovée. En effet, un peintre est intervenu pour repeindre le plafond, les deux murs latéraux et le placard mural. Il a apposé sur le mur de la tête de lit un papier peint vert, fil conducteur de notre projet. Les interrupteurs ont été changés et deux appliques murales ont été installées sur le mur au dessus du lit. Ainsi il ne manquait à cette pièce plus que petits mobiliers, accessoires décoratifs et linge de maison afin que les 3 garçons trouvent en cette pièce un véritable refuge familial.

Lire l’article

1
bien-choisir-canape

Comment bien choisir son canapé ?

Le canapé est l’un des meubles phare du salon. Il est donc indispensable de le choisir avec le plus grand soin. Dimensions, forme, choix du revêtement, usage ou encore options de confort : voici tout ce qu’il faut savoir pour adopter le modèle de canapé qui vous convient vraiment.

Prenons pour exemple mon dernier déplacement à domicile pour donner des « conseils déco » à une grande famille pour l’aménagement du salon d’un très joli chalet au Grand-Bornand (cf photos de cet article).  

Lire l’article

6

Rendre à une pièce sa luminosité naturelle

Les problématiques de ce chantier : cette pièce de vie pourtant bien exposée manquait considérablement de luminosité naturelle. En effet, mes clients étaient sans cesse obligés d’allumer les lumières (artificielles) afin d’y voir plus clair. De plus, ce lambris bois à essence relativement foncée donnait une impression d’écrasement à la pièce.

Je les ai donc aidé à faire entrer dans cette spacieuse pièce de vie une luminosité naturelle et à relever fictivement la hauteur de leur plafond qui soit dit au passage était inférieur à la hauteur traditionnelle de 2,50m.

Lire l’article

4